Critique littéraire de la Butineuse de livres 25/03/2019

Bob Marley. Rebelle Reggae.

Oslo éditions. Stéphane Letourneur.

Ce livre est paru en mai 2011.

Bob Marley est pour moi un artiste dont je ne connais rien, j’ai voulu apprendre un peu de sa vie en tant qu’artiste mais également en tant qu’homme engagé. Ce premier livre (oui je compte lire d’autres ouvrages sur lui) m’a permis une première approche simple et rapide. Les chapitres sont courts et reprennent une thématique particulière tout en restant chronologique. Un petit bémol cependant, parfois des éléments de la vie de Bob Marley sont cités ou vus très rapidement et nous pouvons nous perdre (personnellement je ne sais pas combien d’enfants il a eu à la fin de ce livre). Cet ouvrage permet de faire connaissance avec cet artiste et est complété par un petit dossier documentaire sur des thèmes abordés au court du livre. Un bon premier pas vers Bob Marley.

Critique littéraire de la Butineuse de livres 22/02/2019

Manu Chao. Un nomade contemporain

 Don Quichotte éditions. Véronique Mortaigne.

 

Ce livre est paru en 2012.

J’ai eu des difficultés à lire les deux premiers chapitres parce que ce n’est pas une écriture chronologique mais après un temps d’adaptation, je me suis vraiment régalée. L’auteure écrit en fonction des informations qu’elle a recueillie, c’est à dire qu’elle essaie de faire des thèmes (relativement chronologiques finalement) en fonction des rencontres de Manu Chao. Elle explique que cet artiste ne donne pas d’interview et programme très peu de concerts, il aime être libre. Il est donc difficile de connaître cet homme.

J’ai appris sur beaucoup de sujets notamment l’histoire de plusieurs pays, la vie de plusieurs personnes (militants mais aussi artistes, sportifs, etc.). Ce livre m’a donné envie de voir d’autres horizons, de découvrir l’histoire d’ailleurs (notamment l’Espagne, l’Afrique ou l’Amérique latine) et d’autres personnes (Che Guevara, Maradona, divers présidents). Grace a cette lecture je comprend davantage cet artiste libre qu’est Manu Chao. Ce livre m’amène à me poser la question de ce qu’est la liberté pour moi aujourd’hui. Il m’a également donné l’envie de découvrir de nouveaux horizons musicaux…de nouvelles cultures…

Critique littéraire de la Butineuse de livres 09/02/2019

La danse vue par Maurice Béjart et Colette Masson

Textes Sylvie Jacq-Mioche. Edition Hugo & Cie

Ouvrage publié en 2007 dans la collection Phare’s.

Ce livre présente les photographies de Colette Masson. Quarante ans de clichés exposés avec des phrases très justes du chorégraphe Maurice Béjart. Un voyage à travers 40 ans de danse, d’une passion, d’histoires et de rêves, en France mais aussi en Russie et bien d’autres pays encore.

Sylvie Jacq-Mioche permet de découvrir l’histoire de grands chorégraphes, danseurs et de la danse en générale à travers des textes courts. Un mot…qui mène à une citation ou une explication.

Ce livre est beau de part ses photographies mais également des citations. Il est adapté pour tout amoureux de la danse mais également pour les moins passionnés qui apprécient la photographie ou le spectacle en général.

Une découverte qui m’a fait voyager et rêver …

Critique littéraire de la Butineuse de livres 03/02/2019

Le livre rouge de Jack l’éventreurPoints.

Stéphane Bourgoin – policier.

Livre paru en 2014.

Après mon voyage à Londres et la visite du musée de Jack l’éventreur, j’ai voulu en connaître davantage sur ce serial killer, intrigant, jamais attrapé…que de mystères autour de ce personnage. Je voulais du réel pas d’histoire romancée où le tueur est arrêté à la fin. Je voulais des indices, des éléments concrets de l’enquête. Après plusieurs recherches, j’ai trouvé ce que je cherchais, un auteur (Stéphane Bourgoin) spécialiste des serials killers.

Cet ouvrage se divise en deux parties :

  • une première qui détaille toute l’enquête, déroulement des faits, hypothèses (même les plus farfelues), contexte de l’époque avec des explications des limites à cette enquête… de quoi satisfaire ma demande. Le mystère est toujours là…alimentant les esprits de toutes sortes d’hypothèses encore aujourd’hui, une enquête qui ne sera jamais résolue mais pleine de rebondissements, des archives et des preuves bien gardées, d’autres détruites, plusieurs noms de suspect pas toujours évidents ou totalement farfelus…de quoi se faire des nœuds au cerveau et pourtant très intéressant en terme de déroulement d’enquête, d’erreurs à ne plus faire. Tout le contexte de l’époque est aussi très détaillé, ce qui permet au lecteur de comprendre pourquoi ce tueur n’a pas pu être retrouvé et pourquoi il a pu s’intéresser à ces femmes (toujours sous forme d’hypothèses).
  • La deuxième partie propose des fictions autour de Jack l’éventreur. Et oui ce personnage passionne les auteurs depuis plus de 125 ans…

Critique littéraire de la Butineuse de livres 05/09/2018

Le thé – Jean Runner – éditions Puf 1974

Thé – Christine Dattner – éditions Flammarion 2006

En tant qu’amatrice de thé, je lis régulièrement des livres sur le sujet. Aujourd’hui je vous propose deux ouvrages que j’ai lu successivement.

Le premier ouvrage dont je vais vous parler est : le thé de Jean Runner, édition de 1974. Cet ouvrage me paraît difficile pour des lecteurs en recherche d’informations simples sur le thé. Même en ayant lu divers ouvrages avant celui-ci certains chapitres me paraissent trop scientifiques et parfois trop long. J’ai pu comparer les hypothèses sur l’évolution du commerce du thé avec les réalités actuelles. J’ai également pu approfondir mes connaissances sur certains point tels la commercialisation et certains jardins qui n’avaient pas été évoqué dans d’autres livres.

Le second ouvrage englobe deux livres. Très agréables à lire, ces livres permettent une première approche simple et plutôt complexe de ce monde du thé. Les chapitres courts sont très illustrés ce qui permet au lecteur de faire des pauses et d’avoir une lecture sereine. Une lecture que je recommande à toute les personnes qui s’intéresse un peu au thé et qui veule en connaître davantage sur le sujet.

Critique littéraire de la Butineuse de livres 12/08/2018

Sexe, Diamants et plus si affinités / Fleuve noir

Lauren Weisberger

Livre paru en 2008.

L’humour et la bonne humeur sont de mise tout au long du roman, qui est très facile à lire. Il est frais et se lit parfaitement en été sur la plage. L’amour est le thème principal de ce livre. L’amour si compliqué parfois et le besoin de changement associés le tout à des amies toujours présentes et qui font des pactes… une bonne recette pour ne pas s’ennuyer.

Ce livre est pétillant de surprises !

Critique littéraire de la Butineuse de livres 10/08/2018

Le naufrage du Titan

Corsaire éditions – Morgan Roberston

Ce livre est paru en 2000. Suite à une émission sur les histoires étranges, j’ai eu envie de connaître plus de détails sur cette histoire écrite 14 ans avant le naufrage du Titanic. Morgan Robertson disait qu’il avait écrit ce roman d’après une voix qu’il entendait.

Cette lecture est très facile et rapide. Les textes sont écrits gros et avec des mots simples malgré un langage particulier concernant la technique de création du navire et de sa conduite sur l’océan. Les faits sont effectivement troublants par leur ressemblance avec l’histoire du Titanic. Beaucoup d’éléments non connus encore en 1898 sont décrits et finalement réalisés des années plus tard. Le naufrage a lieu dans les mêmes conditions, au même endroit, à la quasi même date… tout ceci est bien étrange !

Critique littéraire de la Butineuse de livres 07/08/2018

Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, Jacques Expert / thriller

Ce livre est paru en 2010 (poche en 2011). Il est facile à lire et court. L’histoire est bien menée avec des rebondissements jusqu’à la fin.

Polar qui permet à tout lecteur de suivre comme ci cela nous arrivait. Les émotions sont vraies et fortes. Elles sont palpables et le lecteur peut s’identifier à plusieurs personnes du roman. Nous voyons l’impact des médias dans le déroulement d’une enquête et sur l’assassin, mais également sur la famille du fils tué. J’ai vraiment ressenti le désespoir de la famille durant l’enquête, l’énervement que les gens de l’entourage peuvent provoquer aux parents de cet enfant. Un petit bémol, la relation avec la fille (la sœur du tué) est peu développée et cette enfant n’est pas investie dans l’histoire. J’aurai aimé savoir ce qu’elle ressent et comment les parents abordent le sujet avec elle. Cette histoire met également en relief ce que les personnes autour ressentent, leur malaise vis à vis de la famille. De même, les conséquences de cet événement sur l’entreprise du père, et dans la vie de l’entreprise (perte d’emploi ou au contraire avancement de grade, changement de poste).

Critique littéraire de la Butineuse de livres 06/08/2018

Tim Burton – Cahiers du cinéma / Antoine de Baecque

Livre paru en 2010. Fan de Tim Burton je cherchais un livre pour découvrir davantage l’histoire de ses films. Cet ouvrage permet un historique des films de Tim Burton et des explications des différents univers. Nous arrivons à comprendre pourquoi les personnages sont comme ça ou pourquoi l’atmosphère est comme ci.

Ce cahier du cinéma donne envie de découvrir les films qui me sont inconnus et de revoir certains (même si je les regarde très régulièrement). Il permet de comprendre l’univers si particulier de ce réalisateur. Les images sont attrayantes, les chapitres sont organisés en ordre chronologique et plutôt court. Ce livre donne envie de connaître davantage ce réalisateur (à travers ses films et les livres le concernant).

De son enfance à son dernier film en passant par Walt Disney, de Beetlejuice à Alice en passant par Batman ou Mars Attacks, ce livre est une mine de pépites et de découvertes.

Critique littéraire de la Butineuse de livres 05/08/2018

Cadres NoirsPierre Lemaitre / thriller 2011

Ce livre aborde des thèmes de société tels la famille, le chômage, les mondes de l’entreprise et des médias, la prison.

Ce thriller est pour moi trop lent. Les descriptions sont longues et les actions tardent à venir. Cependant lorsque l’action démarre nous sommes pris en son cœur. Il y a quelques sursauts pour le lecteur, dans les derniers chapitres, qui me permettent de finir sur une note plus agréable (qui correspond en tout cas à ma vision du thriller).

Ce livre retranscrit la vie d’un chômeur et de son entourage, et de ce que l’homme est capable de faire en cas de désespoir. De même, nous avons une vue de ce qu’une grande entreprise peut avoir comme impact sur la société et les travailleurs (et leur famille). Les relations qui lient les entreprises et les médias, sont abordées par petites touches, un peu dissimulées mais l’on comprend l’impact que les médias peuvent avoir sur toute une entreprise et son environnement.

Les relations familiales sont bien décrites et permettent au lecteur de trouver une place et de comprendre chaque membre et chaque situation. L’auteur a su faire ressentir chaque émotion.