Archives mensuelles : août 2018

Critique littéraire de la Butineuse de livres 12/08/2018

Sexe, Diamants et plus si affinités / Fleuve noir

Lauren Weisberger

Livre paru en 2008.

L’humour et la bonne humeur sont de mise tout au long du roman, qui est très facile à lire. Il est frais et se lit parfaitement en été sur la plage. L’amour est le thème principal de ce livre. L’amour si compliqué parfois et le besoin de changement associés le tout à des amies toujours présentes et qui font des pactes… une bonne recette pour ne pas s’ennuyer.

Ce livre est pétillant de surprises !

Critique littéraire de la Butineuse de livres 10/08/2018

Le naufrage du Titan

Corsaire éditions – Morgan Roberston

Ce livre est paru en 2000. Suite à une émission sur les histoires étranges, j’ai eu envie de connaître plus de détails sur cette histoire écrite 14 ans avant le naufrage du Titanic. Morgan Robertson disait qu’il avait écrit ce roman d’après une voix qu’il entendait.

Cette lecture est très facile et rapide. Les textes sont écrits gros et avec des mots simples malgré un langage particulier concernant la technique de création du navire et de sa conduite sur l’océan. Les faits sont effectivement troublants par leur ressemblance avec l’histoire du Titanic. Beaucoup d’éléments non connus encore en 1898 sont décrits et finalement réalisés des années plus tard. Le naufrage a lieu dans les mêmes conditions, au même endroit, à la quasi même date… tout ceci est bien étrange !

Critique littéraire de la Butineuse de livres 07/08/2018

Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, Jacques Expert / thriller

Ce livre est paru en 2010 (poche en 2011). Il est facile à lire et court. L’histoire est bien menée avec des rebondissements jusqu’à la fin.

Polar qui permet à tout lecteur de suivre comme ci cela nous arrivait. Les émotions sont vraies et fortes. Elles sont palpables et le lecteur peut s’identifier à plusieurs personnes du roman. Nous voyons l’impact des médias dans le déroulement d’une enquête et sur l’assassin, mais également sur la famille du fils tué. J’ai vraiment ressenti le désespoir de la famille durant l’enquête, l’énervement que les gens de l’entourage peuvent provoquer aux parents de cet enfant. Un petit bémol, la relation avec la fille (la sœur du tué) est peu développée et cette enfant n’est pas investie dans l’histoire. J’aurai aimé savoir ce qu’elle ressent et comment les parents abordent le sujet avec elle. Cette histoire met également en relief ce que les personnes autour ressentent, leur malaise vis à vis de la famille. De même, les conséquences de cet événement sur l’entreprise du père, et dans la vie de l’entreprise (perte d’emploi ou au contraire avancement de grade, changement de poste).

Critique littéraire de la Butineuse de livres 06/08/2018

Tim Burton – Cahiers du cinéma / Antoine de Baecque

Livre paru en 2010. Fan de Tim Burton je cherchais un livre pour découvrir davantage l’histoire de ses films. Cet ouvrage permet un historique des films de Tim Burton et des explications des différents univers. Nous arrivons à comprendre pourquoi les personnages sont comme ça ou pourquoi l’atmosphère est comme ci.

Ce cahier du cinéma donne envie de découvrir les films qui me sont inconnus et de revoir certains (même si je les regarde très régulièrement). Il permet de comprendre l’univers si particulier de ce réalisateur. Les images sont attrayantes, les chapitres sont organisés en ordre chronologique et plutôt court. Ce livre donne envie de connaître davantage ce réalisateur (à travers ses films et les livres le concernant).

De son enfance à son dernier film en passant par Walt Disney, de Beetlejuice à Alice en passant par Batman ou Mars Attacks, ce livre est une mine de pépites et de découvertes.

Critique littéraire de la Butineuse de livres 05/08/2018

Cadres NoirsPierre Lemaitre / thriller 2011

Ce livre aborde des thèmes de société tels la famille, le chômage, les mondes de l’entreprise et des médias, la prison.

Ce thriller est pour moi trop lent. Les descriptions sont longues et les actions tardent à venir. Cependant lorsque l’action démarre nous sommes pris en son cœur. Il y a quelques sursauts pour le lecteur, dans les derniers chapitres, qui me permettent de finir sur une note plus agréable (qui correspond en tout cas à ma vision du thriller).

Ce livre retranscrit la vie d’un chômeur et de son entourage, et de ce que l’homme est capable de faire en cas de désespoir. De même, nous avons une vue de ce qu’une grande entreprise peut avoir comme impact sur la société et les travailleurs (et leur famille). Les relations qui lient les entreprises et les médias, sont abordées par petites touches, un peu dissimulées mais l’on comprend l’impact que les médias peuvent avoir sur toute une entreprise et son environnement.

Les relations familiales sont bien décrites et permettent au lecteur de trouver une place et de comprendre chaque membre et chaque situation. L’auteur a su faire ressentir chaque émotion.

Critique littéraire de la Butineuse de livres 04/08/2018

The book of Ivy (2 tomes)  Amy Engel – Dystopie

1. The book of Ivy (paru en 2015 – poche en 2016)

2. The révolution of Ivy (paru en 2015 – poche en 2017)

J’ai lu ce livre très rapidement, je voulais absolument savoir la suite, j’ai enchainé les deux tomes. En même temps je ne voulais pas finir pour ne pas laisser les personnages. Ce roman parle d’histoire de famille, de pouvoir et d’amour.

L’histoire est originale avec tous les ingrédients nécessaires pour nous tenir en haleine, ne pas fermer le livre avant de l’avoir terminer, vite lire le deuxième tome. Cette dystopie est une critique de la société de ce roman, du pouvoir que certaines personnes possèdent sur une ville entière, sur un territoire. Ce livre parle-t-il de notre société ? Ou d’une société voisine ? Notre société peut elle arriver à cette situation de pouvoir ? L’amour pourra-t-il nous sauver ?

L’histoire de famille des personnages est complexe. L’auteur a su nous faire ressentir ce que chacun vit et pourquoi il a fait tel choix.

Un cocktail succulent qui se boit trop vite !

Les filles de Roanoke. Amy Engel

Ce livre est paru en 2017. D’un autre style que « The book of Ivy » du même auteur, c’est encore une fois un livre addictif. Facile à lire et plutôt court, ce roman est un thriller comme je les aime.

Ce thriller glauque aborde une nouvelle fois le thème de la famille, avec ses secrets et ses non-dits. L’auteur crée une atmosphère pesante, oppressante autour des principaux personnages. Ce livre est provoquant et presque dérangeant par le thème abordé.

Chaque point de vue est détaillé précisément par des sentiments, des actes et des choix qui nous mettent mal à l’aise, qui nous interrogent. Nous suivons les personnages en haletant, souhaitant des pauses, des réponses qui ne viennent pas, des points de lumière dans cette atmosphère si glauque, si sombre.

Aucune issue ne semble possible dans ce labyrinthe de secrets, de sentiments, de tragédies…

Editions Autrement Littérature – Thriller