Archives mensuelles : février 2019

Critique littéraire de la Butineuse de livres 22/02/2019

Manu Chao. Un nomade contemporain

 Don Quichotte éditions. Véronique Mortaigne.

 

Ce livre est paru en 2012.

J’ai eu des difficultés à lire les deux premiers chapitres parce que ce n’est pas une écriture chronologique mais après un temps d’adaptation, je me suis vraiment régalée. L’auteure écrit en fonction des informations qu’elle a recueillie, c’est à dire qu’elle essaie de faire des thèmes (relativement chronologiques finalement) en fonction des rencontres de Manu Chao. Elle explique que cet artiste ne donne pas d’interview et programme très peu de concerts, il aime être libre. Il est donc difficile de connaître cet homme.

J’ai appris sur beaucoup de sujets notamment l’histoire de plusieurs pays, la vie de plusieurs personnes (militants mais aussi artistes, sportifs, etc.). Ce livre m’a donné envie de voir d’autres horizons, de découvrir l’histoire d’ailleurs (notamment l’Espagne, l’Afrique ou l’Amérique latine) et d’autres personnes (Che Guevara, Maradona, divers présidents). Grace a cette lecture je comprend davantage cet artiste libre qu’est Manu Chao. Ce livre m’amène à me poser la question de ce qu’est la liberté pour moi aujourd’hui. Il m’a également donné l’envie de découvrir de nouveaux horizons musicaux…de nouvelles cultures…

Critique littéraire de la Butineuse de livres 09/02/2019

La danse vue par Maurice Béjart et Colette Masson

Textes Sylvie Jacq-Mioche. Edition Hugo & Cie

Ouvrage publié en 2007 dans la collection Phare’s.

Ce livre présente les photographies de Colette Masson. Quarante ans de clichés exposés avec des phrases très justes du chorégraphe Maurice Béjart. Un voyage à travers 40 ans de danse, d’une passion, d’histoires et de rêves, en France mais aussi en Russie et bien d’autres pays encore.

Sylvie Jacq-Mioche permet de découvrir l’histoire de grands chorégraphes, danseurs et de la danse en générale à travers des textes courts. Un mot…qui mène à une citation ou une explication.

Ce livre est beau de part ses photographies mais également des citations. Il est adapté pour tout amoureux de la danse mais également pour les moins passionnés qui apprécient la photographie ou le spectacle en général.

Une découverte qui m’a fait voyager et rêver …

Critique littéraire de la Butineuse de livres 03/02/2019

Le livre rouge de Jack l’éventreurPoints.

Stéphane Bourgoin – policier.

Livre paru en 2014.

Après mon voyage à Londres et la visite du musée de Jack l’éventreur, j’ai voulu en connaître davantage sur ce serial killer, intrigant, jamais attrapé…que de mystères autour de ce personnage. Je voulais du réel pas d’histoire romancée où le tueur est arrêté à la fin. Je voulais des indices, des éléments concrets de l’enquête. Après plusieurs recherches, j’ai trouvé ce que je cherchais, un auteur (Stéphane Bourgoin) spécialiste des serials killers.

Cet ouvrage se divise en deux parties :

  • une première qui détaille toute l’enquête, déroulement des faits, hypothèses (même les plus farfelues), contexte de l’époque avec des explications des limites à cette enquête… de quoi satisfaire ma demande. Le mystère est toujours là…alimentant les esprits de toutes sortes d’hypothèses encore aujourd’hui, une enquête qui ne sera jamais résolue mais pleine de rebondissements, des archives et des preuves bien gardées, d’autres détruites, plusieurs noms de suspect pas toujours évidents ou totalement farfelus…de quoi se faire des nœuds au cerveau et pourtant très intéressant en terme de déroulement d’enquête, d’erreurs à ne plus faire. Tout le contexte de l’époque est aussi très détaillé, ce qui permet au lecteur de comprendre pourquoi ce tueur n’a pas pu être retrouvé et pourquoi il a pu s’intéresser à ces femmes (toujours sous forme d’hypothèses).
  • La deuxième partie propose des fictions autour de Jack l’éventreur. Et oui ce personnage passionne les auteurs depuis plus de 125 ans…